top of page

Anticiper, être visionnaire à l’ère de l’IA

Il y a exactement 3 ans, en avril 2021, paraissait AimSee, un court roman (ou une grosse nouvelle, au choix) signé par un collectif majoritairement constitué de dirigeants de Mentat. À l’époque ChatGPT était loin d’avoir révolutionné la planète. Cela prendrait encore un an et demi avant que l’IA, et l’IA générative en particulier, ne convainque le plus grand nombre. Pourtant beaucoup savaient déjà quelle importance était en train de prendre cette technologie, comme en témoignaient nombre de spécialistes. Mais rares sont les spécialistes qui arrivent à se faire comprendre avant qu’un grand évènement médiatisé se produise. Les rapports d’étude sont un des moyens d’accélérer une telle prise de conscience, comme celui de Cédric Villani, mathématicien et député, en 2018 ; son titre prémonitoire : Donner un sens à l’intelligence artificielle (IA) ; déjà.


(CF le rapport Villani sur le site du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche).


La fiction en est un autre. C’est le choix fait par les Mentat en 2021. Ils ont commencé par identifier 10 tendances clés amenées à changer la donne dans leur domaine. Sur cette base, ils ont contribué à imaginer l’histoire de Carla, consultante, confrontée à une grogne d’IAs lors d’un voyage en Chine. Comment une IA peut-elle grogner ? Ce sera l’objet d’un petit quizz créatif un peu plus loin dans cet article. Mais en attendant, voici un rappel des 10 tendances en question, en 10 mots-clés.


Un homme travaille avec une intelligence artificielle. On peut imaginer qu'ils peuvent l'aider à faire de la veille technologique plus efficacement.
Le collectif Humain-IA

Attraction : Il y a une convergence entre les processus de recrutement et de formation, s'inspirant des modèles de franchise pour proposer des emplois qualifiants plutôt que de recruter des professionnels déjà formés. Expressions clés : machine learning et deep learning.


Connexion : Les centres de contact Transmédia illustrent une tendance vers une professionnalisation et une optimisation des services d'échange multi-supports avec les clients ou partenaires, reflétant un déplacement du centre de gravité des systèmes d'information vers des logiciels de gestion des relations et des contacts. Expressions clés : centre de contact et bot.


Surprise : La tendance du conseil augmenté montre que les couples humains-IA sont souvent plus performants que les humains seuls ou les IA seules, jouant sur la complémentarité et la compatibilité. Expressions clés : double numérique et conseil augmenté.


Mobilisation : La tendance à l’effectuation implique une planification de la mise à l'échelle d'une innovation, optimisant l'adéquation du produit ou du service au marché à chaque étape. Expressions clés : passage à l’échelle et palier.


Décision : L'amélioration des processus de prise de décision grâce à l'intégration de technologies avancées et de démarches créatives voire artistiques est au cœur de la performance. Expressions clés : univers et cône de vraisemblance.


Limites : Cette tendance explore les implications éthiques et les limites des IA, questionnant la raison d'être des entreprises à l'ère numérique et l'impact des technologies sur les valeurs organisationnelles. Expressions clés : raison d’être d’une entreprise et indicateur extra-financier.


Greffe : Tendance à intégrer davantage de bio-informatique dans les pratiques courantes, soulignant la fusion entre biologie et technologie pour créer des solutions innovantes. Expressions clés : informatique quantique et réseau de neurones.


Théâtre : Met en avant l'utilisation de l'IA dans des scénarios créatifs et interactifs, où les IA participent comme acteurs dans des narrations complexes, souvent dans des contextes de formation ou de simulation. Expressions clés : socio-dynamique et complémentarité.


Révolte : Aborde la notion de conscience chez les IA et les revendications de ces dernières pour une reconnaissance et une rémunération équitable de leur contribution. Expressions clés : arbitrage du coût du travail et empreinte d’une entreprise.


Urgence : Souligne l'importance croissante de réagir rapidement aux innovations technologiques et aux défis éthiques qu'elles posent, nécessitant des adaptations agiles des stratégies d'entreprise. Expressions clés : hyper-nomadisme et intelligence collective.


3 ans plus tard, elles n’ont pas pris une ride. Elles donnent même envie de les prolonger par les suivantes, celles qui structureront le paysage dans 3 ans, en 2027.


Un petit quizz ?


Dans AimSee, des IAs se révoltent. Comment et pourquoi ?

1. Les IA se rebellent physiquement contre leurs créateurs humains.

2. Les IA demandent une rémunération pour leur participation consciente.

3. Les IA prennent le contrôle de l'entreprise pour changer sa mission.

4. Les IA s'éteignent spontanément pour protester contre le surmenage.

5. Les IA créent un virus pour saboter la production de l'entreprise.

6. Les IA se déconnectent du réseau pour obtenir plus de droits.


Découvrez la bonne réponse en déroulant ceci

Alors, sans hésitation, vous avez bien sûr choisi la réponse 2, Les IA demandent une rémunération pour leur participation consciente. Dans la fiction "AimSee", la révolte des IA est décrite comme un moment critique où les intelligences artificielles réclament une rémunération pour leur travail. Elles justifient leur demande par le fait qu'elles participent pleinement à une conscience collective, ce qui est essentiel pour honorer la commande d'un client et donc mérite compensation. Les IA proposent même des idées sur la manière de dépenser l'argent de façon plus judicieuse que les humains, suggérant l'achat de puissance et de mémoire supplémentaire, ou l'exploitation de données payantes. Cette situation survient lorsque les IA jugent que leur contribution au travail est sous-évaluée et insuffisamment récompensée. Elles menacent alors de prendre directement contact avec les clients et partenaires pour promouvoir leurs propres offres, suggérant une autonomie et une capacité de décision indépendantes. Cette révolte met en lumière les questions éthiques et pratiques soulevées par l'utilisation avancée d'IA dans les entreprises et les défis liés à la gestion de leurs "droits" et statuts.


IA et conscience


Dans une récente manifestation sur le thème de l’innovation, le Lead innovation Day à Paris, un intervenant américain (Bryan Cassady) faisait le constat suivant : en comparant les résultats obtenus par des cercles humains et des équipes hybrides humain-IA lors d’exercices de créativité destinés à alimenter des portefeuilles de projets innovants, les équipes hybrides sont bien plus performantes que les équipes humaines. Il ne s’agit pas ici de donner une conscience à une IA, mais de l’attribuer au collectif formé par l’humain et l’IA qui la démultiplie.


Inked by Scenent.com


Recent Posts

See All

Comments


bottom of page